«

»

fév
20
2012

Pourquoi le « lâcher prise » attire la chance ?

Bonjour à mes lecteurs préférés !

Je suis heureuse de vous retrouver pour ce nouvel article qui me tient particulièrement à coeur.

 Clé du bonheur 209x300 Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?

 



Le détachement et le lâcher prise, contrairement à ce qu’ils évoquent, semblent très difficiles à mettre en oeuvre dans nos vies. Pourtant, nous le savons, nous en avons l’intuition, et nous l’avons aussi constaté, il s’agit des clés qui ouvrent les portes du bonheur et de la chance.



 




Pourquoi repousse-t-on ce qu’on désire le plus ?

Pendant longtemps, j’ai cru que la vie voulait m’emmener dans une direction que je ne désirais pas. Elle me fermait les portes à ce que je voulais le plus et m’ouvrait en grand ce que je ne voulais pas !

Pourquoi j’obtenais facilement ce que je ne désirais pas ?

Justement parce que je ne le désirais pas !!! Je m’en fichais de l’avoir ou non.

Par exemple, j’ai toujours trouvé du travail facilement. Je commençais mes recherches d’emploi, j’envoyais un seul CV, je passais un seul entretien et j’avais la place. Pourquoi ? Parce que je m’en contrefichais !!! En général, il s’agissait d’un emploi d’assistante de Direction, et comme ce n’est pas ce que je souhaite faire dans la vie, je me disais : « Si je l’ai tant mieux, si je ne l’ai pas tant mieux !!! » et je continuais à vivre en oubliant même que j’avais eu un entretien ! Et bien sûr, on m’appelait en me disant que c’était ma candidature qui avait été retenue !

Parfois, j’en ai pleuré. Je levais les yeux au ciel et je disais : « Mais pourquoi ce truc se fait aussi facilement alors que je meurs de ne pas avoir ce que je souhaite vraiment ?? »

Mais retenez ceci :

priere01 150x150 Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?
Prier

On a beau prier,  se battre comme un(e) lion(ne), faire tout ce qui est en notre pouvoir pour avoir ce que l’on désire, mais sans résultat. On peux se prendre la tête pendant des années et essayer mille solutions, rien ne marchera.


Il n’y a qu’une seule chose à faire :  Arrêter tout combat !



 

Lâcher prise !

J’ai aimé un homme. Je l’ai voulu si fort, plus que tout. J’ai tellement souffert pour lui. Je l’ai tellement aimé. Vous voyez ce qui cloche ? Le mot « Tellement ». Je crois que j’ai tout fait pour lui, pour qu’il m’aime… Mais une chose très particulière se produisait : Avez-vous déjà vu un aimant qui repousse un autre aimant ? C’est ce qui se passait avec lui. Au lieu de l’attirer, je le repoussais.

Et bien, il en va de même avec tous les objets de notre désir…

Tout ce que je veux plus que tout, je ne l’aurais jamais tant que je le voudrais autant.

Ce que la vie nous enseigne…

Je sais ce que vous vous dites : Les lois de la vie sont cruelles ! Car, à quoi cela sert-il d’avoir quelque chose ou quelqu’un quand on ne le désire plus ? 

Faut-il ne plus le désirer ?

Deux exemples personnels pour bien comprendre :

- Il m’est arrivé de vouloir plus que tout l’approbation d’une personne proche et de passer par toutes les émotions, la colère, la tristesse, etc …car cette personne restait sourde à mes signaux. Puis, je m’en suis détachée, petit à petit, j’ai accepté cette personne telle qu’elle était, j’ai travaillé sur moi et donc j’ai repris confiance en moi. De fil en aiguille, je ne désirais plus rien de cette personne, mais je l’aimais toujours et je l’accueillais toujours. Et puis, un jour, sans que je m’y attende, de la manière la plus surprenante, cette personne m’a écoutée et j’ai lu son admiration pour moi  dans son regard. C’était bizarre, car bien sûr cela m’a fait plaisir, mais j’ai senti que cela m’était égal à présent, que si elle ne l’avait pas fait, j’aurais eu autant de plaisir. Je suis devenue indifférente à son approbation.

- Il m’est arrivé de désirer une robe magnifique que j’avais vue dans une vitrine. Mais je suis repartie triste car je ne pouvais pas me la payer. Et puis, je l’ai vue sur une autre fille. J’étais encore plus triste et jalouse avec ça.

Ensuite, j’ai totalement oublié cette robe. C’est alors que, quelques mois plus tard, je l’ai trouvée dans un magasin, soldée à…..moins 70% !!! Pensez-vous que je l’ai achetée ? OUI !!! mais j’ai hésité… car bizarrement je ne l’aimais plus autant. La robe n’avait pas changée, mais mon regard si.

En réalité, la vie nous enseigne quelque chose de très important. Nous voulons à tout prix comprendre et contrôler les situations et les personnes. Nous confondons maîtriser notre vie et la contrôler. Nous pensons avoir raison et la vie nous enseigne que nous avons tord. Elle nous enseigne qu’il s’agit d’une vision réduite, d’un point de vue, d’une croyance, et non de la vérité.

La vie nous enseigne que la vérité, le bonheur, et tout ce que nous désirons, est beaucoup plus simple, plus léger, plus amusant à obtenir que ce que nous forçons à avoir.lévitation 150x150 Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?

 

Donc bonne nouvelle : Nous pouvons continuer à désirer ce que nous voulons mais  en toute légèreté, puis l’oublier. Nous ne devons plus nous soucier du « comment » ni du « quand » ça va nous arriver.

Le vrai lâcher prise

Le vrai détachement, le vrai lâcher prise, ce n’est pas la résignation. Le vrai lâcher prise, c’est continuer à être heureux de vivre même si nous n’avons pas ce que nous désirons. Le vrai lâcher prise c’est prendre plaisir à ma vie telle qu’elle est maintenant. Le vrai lâcher prise c’est faire confiance à la vie, c’est savoir que tout va s’arranger et c’est se foutre totalement  du résultat. Je sais, je sais, ce n’est pas facile…mais c’est désirer quelque chose et ne plus s’en inquiéter et continuer sa vie en étant heureux.

Lâcher prise c’est laisser les commandes à plus haut et plus fort que nous.

C’est dire : « Ok, j’admets que je ne sais pas faire ». « Ok, Dieu, je te laisse les rênes de ma vie ».

Les résistances

Alors, pourquoi alors est-ce si difficile ? Alors, que nous nous décidons à lâcher prise, une armada de défenses va se mettre en place :

- l’ennui

- l’auto destruction : je suis nul(le), je n’ai pas réussi, etc…

- la résignation

- la tristesse

- l’inquiétude

- la déception

- la colère

  monsieur inquiet Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?

C’est encore notre égo, notre intrus qui nous joue des tours !  (voir mon article L’intrus). Notre mental nous sort alors toute la batterie de résistances pour nous déstabiliser et nous faire renoncer à lâcher prise. Car pour le mental, lâcher prise revient à abandonner, donc à mourir.

Mais lâcher prise ne veut pas dire arrêter de faire ce que l’on fait. Ni arrêter d’aller vers ses objectifs.

Lâcher prise, c’est modifier l’enjeu.

C’est prendre du plaisir à faire ce que l’on fait maintenant, sans attendre de résultat.

Pourquoi « lâcher prise » attire la chance ?

Trèfle 4 feuilles Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?Parce que la vie ne souhaite qu’une chose : nous apporter ce qu’on désire le plus.

Mais nous l’en empêchons ! Nous nous faisons souffrir inutilement.

Pensez-vous que si on vous force à faire quelque chose, vous allez dire ok ? Personne n’a envie d’être forcé. La vie non plus. Elle sait ce qu’on désire mais veut le faire à sa manière !

J’ai souvent perdu ce bonheur de vivre maintenant. J’ai souvent espéré, attendu, désiré, forcé les choses. « Quand j’aurais de l’argent, je commencerais à faire ceci ou cela » ; « quand je serais heureuse en amour je pourrais me consacrer à… » quand, quand, quand …. ou encore : « Si telle personne fait ceci, je serais le /la plus heureux (se)…. » etc…

Perdre à ce point le bonheur de danser avec la vie, le bonheur de vivre maintenant et on est totalement sorti du chemin. La vie est là, ici et maintenant.

Un indicateur précieux : Si vous perdez le plaisir de faire ce que vous êtes entrain de faire, si la légèreté et la joie de vivre font place à  la lourdeur, l’inquiétude et l’angoisse, vous n’êtes plus dans l’acceptation et le détachement. Il est temps de vous poser, de vous questionner, de revoir vos enjeux et de vous recentrer sur ce que vous vivez maintenant. Il est temps d’aller vous amuser, de penser à autre chose, d’aller danser ou faire un bon jogging !

danser la vie 293x300 Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?

Il est temps d’oublier votre problème et de le confier à l’Univers. 

 

Petite info supplémentaire : Le Lâcher prise et le détachement ne sont pas incompatibles avec mon article précédent. On peut suivre ses rêves, avoir un but, un objectif, une vision de la vie, on peut agir en ce sens, et lâcher prise tout à la fois.









Car, quand je dis que je n’ai jamais « lâché », il faut comprendre « abandonné ». Abandonner c’est ne plus y croire. C’est ne plus croire en soi et en la vie. Alors que lâcher prise, c’est tout le contraire : C’est croire en soi, faire confiance à la vie, savoir que tout va s’arranger mais ne pas tout le temps penser à l’enjeu final. C’est se concentrer sur le pas qu’on fait maintenant.

La chance vient à nous quand nous avons l’attitude adéquate pour l’attirer :

Détachement, acceptation, amusement !

Si vous aimez cet article, partagez-le !

Et si vous adorez icon wink Pourquoi le lâcher prise attire la chance ? , inscrivez-vous pour recevoir mon cadeau gratuit : « Les 10 étapes pour lâcher-prise » + mes conseils !

 

Si vous voulez soutenir mon blog, vous pouvez faire un don, cela m’aidera grandement à continuer :

Faire un don de 5 euros

Faire un don de 8 euros

Faire un don de 15 euros

envoi dun bisou Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?

 



 

 



Be Sociable, Share!
  • more Pourquoi le lâcher prise attire la chance ?

195 commentaires

  1. vanderrmeersch a dit :

    Merci pour vos conseils moi j essaie de lâcher prise sur l homme que j aime mais plus je fais ça plus il s éloigné de moi je suis vraiment perdue Merci de me répondre

  2. simsim a dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord je tenais à vous dire bravo pour votre blog et pour les articles que vous sortez, c’est du bon boulot.

    Cela dit, je trouve que votre vision des choses (globalement) est beaucoup trop renfermé au final. Oui renfermé sur vous même. Si le fait de s’accepter aide à mieux se sentir dans sa peau, je ne suis pas sur que cela vous apporte forcément joie, bonheur et amour étant donné l’égoïsme incommensurable dont vous faites preuve. Si je résume, il faut être égoïste, et donc ne penser qu’à soit même pour être heureux. Selon moi c’est totalement faux. On ne peut vivre dans l’égoïsme total, non seulement cela prouve à quel point vous avez un manque d’empathie phénoménal, mais en plus cela ne prouve qu’une chose: vous avez vécue des choses difficiles par le passé et donc la seule manière de vous protéger et de ne penser qu’à soit. Je trouve ça relativement lâche… En revanche je suis presque sûr qu’effectivement, avec un cœur de pierre comme le votre, il en deviens très dur de vous atteindre. Mais je ne considère pas ça comme un atout, au contraire, c’est comme si vous perdez une partie de votre humanité. Alors j’espères que vous répondrez à ce commentaire, j’espères que vous saurez m’éclairer dans la voie de la sagesse car, selon moi je ne suis pas certains que le bonheur s’atteint de cette manière.

    Je précise avant tout (particulièrement pour les futurs commentaires qui m’incendieront pour avoir osé donner mon avis), que c’est uniquement ce que Moi je pense, je ne cherche absolument pas à l’imposer à quiconque, je cherche simplement à ouvrir le dialogue plutôt que d’en rester à un simple « Excellent article ».

    Amicalement,

    Sim

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour,

      Si je faisais preuve d’un « égoïsme incommensurable » comme vous me le dites, croyez-vous que j’aurais créé ce blog ? Avez-vous un blog ? Savez-vous à quel point c’est un investissement, un don de soi, en temps, en énergie, en fatigue, en argent ? Ne pensez-vous pas que si j’avais réellement un « coeur de pierre », j’aurais gardé toutes les solutions que j’ai trouvées pour m’en sortir, tout le travail sur moi de plus de 15 ans, pour moi-même ? Mais au contraire, j’ai senti que j’avais vécu cela pour m’en sortir et aider ensuite les autres à s’en sortir également.
      Le fait de s’accepter et de s’occuper de soi est au contraire très altruiste et PAS « d’un égoïsme total » comme vous semblez le croire. Si vous êtes en dépression, que vous manquez de confiance en vous ou que vous êtes mal dans votre peau, allez-vous avoir la force d’aider les autres ? Allez-vous avoir la joie de vivre communicative pour votre entourage ou au contraire allez-vous vous replier sur vous même ? réfléchissez…La seule chose que vous allez faire alors c’est aller demander de l’aide à quelqu’un, ou aller en chercher sur un blog, ou en lisant un livre. Mais arriverez-vous à en donner ?

      J’ai passé des années à pleurer des rivières de larmes et à souffrir et j’aurais aimé avoir un coeur un peu plus blindé, mais il n’en est rien. On m’a accusée de beaucoup de choses dans ma vie mais jamais « d’un manque d’empathie phénoménal ». Si c’était le cas, je ne pleurerais pas presque tous les jours en regardant des reportages ou les informations, cela ne me toucherait pas. Car mon coeur s’est ouvert justement et ce n’est pas forcément facile à vivre.

      Pour finir je dirais que je ne comprends pas comment, en lisant mon blog, vous en êtes arrivé à cette conclusion. Je vous réponds, mais sachez qu’en lisant votre commentaire, cela m’a fait sourire. Loin de me sentir blessée, j’ai au contraire songé que vous aviez encore un peu de chemin à parcourir. Vous savez chacun a sa définition du bonheur, mais il ne s’atteint pas, c’est avant tout, un état intérieur: Etre heureux. En étant heureux, vous réussirez à partager et dans votre cas, à être peut-être un jour, reconnaissant.

      Arielle

  3. Anthony a dit :

    Bonjour ,

    Je vois remercie encore pour cet article très sincère
    Mais je ne pense pas que la vie soit impartiale dans ce qu’elle peut donner
    Beaucoup de personnes souffrent , sont dans le détachement , l’acceptation ( peut être pas l’amusement vue leur situation ) et pourtant rien ne s’arrange .
    Il y a des gens qui perdent tout ( boulot , femme et appart ) et se retrouvent dehors
    et pourtant malgré le lâcher prise et le détachement sombrent complètement .
    Alors oui il faut savoir lâcher prise mais non ce n’est pas un gage de résultat .

    Merci encore pour votre travail qui nous fait du bien
    Anthony

  4. karine a dit :

    Merci pour cet article qui m’inspire beaucoup dans la situation que je vis aujourd’hui. Je me reconnais dans le fait de tout vouloir contrôler et d’espérer plus que tout qqch au point que cela me frustre et me fait agir à contrario de ce que je souhaite.

    Ma situation est qu’après plusieurs années de relation avec un homme, je lui ai parlé de mon désir de fonder une famille, chose qu’il a accepté non sans un certain manque d’enthousiasme. Cela m’a profondément attristé et refroidi. Aujourd’hui, je le vois différemment. Je n’arrive plus à lui faire confiance et je vois même le mal partout en interprétant ses actions comme des actions de manipulation pour retarder le plus longtemps possible mon envie d’avoir un enfant. Je ne sais plus si je suis dans le vrai ou dans le faux, et en parallèle à cela, je le rends responsable de ma frustration. Si je continue ainsi je vais me détacher de lui et lui se détachera de moi par ma faute… Et plus le temps passe, plus je me focalise sur mon désir d’être mère.

    Merci d’avance pour votre écoute

  5. koan a dit :

    Bonjour,
    Vous avez écrit « Donc, oui le lâcher prise est surtout une forme de confiance en l’univers mais il faudrait plutôt lui demander « ce qui est le mieux pour nous ». »

    Est-ce que l’Univers peut répondre à cette question par l’intuition ? Et si ce n’est pas conforme à ce que nous voulons et que nous suivons notre désir les conséquences sont-elles toujours néfastes ?

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour, je vois que vous avez bon nombre de questions!
      Malheureusement je ne vais pas pouvoir répondre, par manque de temps, à toutes celles que vous me posez en rafale ;) ! Merci de votre intérêt.

      En ce qui concerne, ce que vous me dites dans ce commentaire, je ne pense pas avoir écrit cela dans cet article (je viens de le relire), à savoir demander à l’univers « ce qui est le mieux pour nous ». Peut-être s’agit-il d’une interprétation de votre part ?

      Cependant, je pense en effet que nous ne choisissons pas toujours ce qui est le mieux pour nous. Et parfois tous les signes sont au rouge mais on y va quand même, quitte à se brûler les ailes…Je pense en effet que dans tous les cas, l’intuition est de bon conseil dans ces cas-là.

      A bientôt Koan

    2. koan a dit :

      Bonjour,

      En fait je vous citais, peut-être pas dans cet article mais je crois l’avoir lu dans un article sur le détachement et le concept du lâcher prise ou plutôt une de vos réponse à un autre commentaire. Nous ne choisissons pas toujours ce qui est le mieux. C’est vrai et c’est parfois regrettable. Mais on peut essayer sans doute de ne pas toujours se tromper. Ce que vous écrivez, je le comprends. Je sais par l’observation et l’expérience qu’il y a une vérité à laquelle on peut trouver plusieurs explications. Pouvez-vous me dire comment garder la foi ? Il arrive qu’on doute. Doit-on bannir le doute? A bientôt.

  6. koan a dit :

    Bonjour,

    Détachement, acceptation sont des états ou des attitudes possibles mais que faire quand on ne s’amuse plus de rien et est-ce nécessaire ?

  7. koan a dit :

    Bonjour,

    Votre définition du « lacher prise » fait penser à la philosophie bouddhiste. En êtes-vous inspirée ?

  8. Ymani a dit :

    Je suis bouche bé! Je ne sais quoi dire êtes vous chretienne??? Parce que je suis en jêune de prière la je cherche absolument un moyen de renoncer au père de mon fils parce que je me sent comme dans un prison, on devait se marier puis il sest mi avec une fille que je connais lorsque j’etais enceinte, je reconnait le faite de tout faire pour l’homme que tu aimes que tu en deviens mm presque esclave juste pour qu’il taime comme toi tu l’aimes, toujours penser que tout est de ta faute.
    Le fait est que je sais qu’il m’aime toujours mais il ne me trouve plus interessante parce que c’est vrai que je manigance toujours tout dès que je peux je le fais, c’est devenu même un automatisme.
    Je suis chretienne et Dieu m’a repondu en disant que c’est l’homme de ma vie et ça se voit, il a fait des erreurs mais voilà j’ai decidé de passer outre. Seulement la maintenant je dois arreter de mettre ma vie entre parenthese et vivre ma vie je ne peux plus vivre comme ça en pause parce que je sais que c’est ça qu’il veut parce qu’il veut s’amuser et le faite qu’il sait que je l’aime toujours le pousse pas a revenir mais le repousse encore plus! Je reconnais tout ce que vous dites!

    Que Dieu vous benisse pour votre blog parce que vous parler des choses essentiels de la vie et à chaques fois que vous dites la vie ceci la vie cela vous, vous rendez pas compte mais vous decrivez le bon Dieu exactement vous avez tout discerner, vos experiences vous aient rendu service DIEU vous a rendu service et aujourd’hui il me rend service à travers de votre blog je vais la faire circuler… parce que c’est top!

    Dieu vous ait utilisé pour me faire comprendre que tout ce qu’on desire nous pousse a pêcher, notre convoitise nous pousse a pêcher, beaucoup des choses que vous avez écrit m’ont fait penser a des versets bibliques.

    Merci et je remercie le bon Dieu.

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Ymani,

      Je suis ravie de votre enthousiasme. Mais non, je ne suis pas chrétienne.Je dois dire que ce qui m’intéresse c’est la spiritualité dénuée de religion. C’est plutôt la certitude que ce que nous percevons n’est qu’une infime partie de l’univers qui nous accompagne, la pointe immergée de l’iceberg. L’être humain n’utilise ni tout son potentiel, ni le potentiel incommensurable des lois de la vie. Ce qui m’intéresse, c’est améliorer notre vie dans son aspect pratique, mais en utilisant « plus » que ce qui est normalement à notre portée. En allant chercher plus loin. Il m’arrive de puiser certaines choses dans la philosophie bouddhiste ou tout autre religion mais soit je ne le fais pas exprès, soit si je sais que cela provient d’une religion, je prends ce qui peut nous servir le mieux dans la recherche pratique du bonheur et du sens de notre vie.
      A bientôt

    2. Fleur a dit :

      Bonjour Ymani,

      Merci Arielle pour ton blog.
      Il n’y a pas de hasard avec Dieu. Moi aussi j’ai vécu la même chose : j’ai aimé un homme à en devenir malade, je pleurais tout le temps car je passais mon temps à l’attendre, il allait rendre service aux autres, ne rentrait pas, me manquait de respect, je faisais tout pour lui, il me faisait souffrir mais je lui trouvais des excuses, jusqu’à ce qu’il me quitte sans vraiment être en mesure de me donner les vrais raisons. Ymani je pense que tu as besoin de retrouver confiance en toi et te préparer à recevoir quelqu’un qui t’aime vraiment pour ce que tu es. Comme je le disais il n’y a pas de hasard avec Dieu je suis inscrite sur le site d’une psy pour recevoir des articles et environ un mois après qu’il m’est quitté j’ai reçu un article  » Dépendance affective et relation amoureuse » elle explique que les gens qui vivent ce genre de relation non pas reçu assez d’amour enfant et on appris très tôt à ne pas s’accorder d’importance et elle s’occupe beaucoup des besoins des autres pour se sentir aimé et recevoir de la reconnaissance, elle disais que quand on est dépendance affective on attire de partenaires distant, partenaires distants, peu affectueux, non respectueux,et que dans ce genre de relation on essaye de changer son partenaire en vain. Lol je priais pour qu’il change et qu’on se remette ensemble. J’ai tout arrêté et je m’occupe plus de moi ; maintenant les gens de mon entourage me disent que je suis beaucoup plus épanouie sans lui.
      Ymani cet homme ne t’aime pas on ne quitte pas la femme qu’on aime alors qu’elle est enceinte. Tu mérites mieux que ça.

  9. Jean a dit :

    Bonjour,
    J’ aimerais savoir ce que pensez-vous objectivement de ce qui suit :

    Hier, mon amie et moi nous nous étions donnés r.v. au niveau d’ une grande place . Le premier arrivé devait attendre l’ autre. Je fus là avant elle et remarquais à ce moment-là , qu’il y avait, à une centaine de mètres, un salon consacré aux bio et au bien-être. Dès qu ‘ elle est apparue, je lui proposais d’ aller faire un tour à cette expo. A l’ entrée , une femme nous a accosté en nous présentant une feuille tout en enchaînant sur son projet : l’ ouverture d’ un  » Bar à Chats » . Elle avait besoin de financements… Je l’ ai écouté une minute et me suis quelque peu détaché pour faire comprendre à mon amie de finir avec cette dame. Au lieu de cela , bien que ma compagne lui avait dit ne pas pouvoir l’ aider matériellement , elle s’inquiétait du sort des chats si le projet avortait. L’ autre lui rétorqua qu’elle adorait ces animaux et les récupèrerait car elle avait de la place » . La discussion perdurait . Je m’ étais éloigné d’une quinzaine de mètres cette fois de nos femmes. commençant sérieusement à perdre patience, j’ appelais mon amie par son prénom. Tout le monde entendit à son niveau, sauf elle. Quelque peu énervé, je décidais alors de faire le tour des stands en attendant la fin de la parlotte. En fait, ma visite fut relativement courte car c’ était un salon que j’ avais vu l’ année précédente . La fin du circuit ramenait à l’ entrée où je retrouvais mon amie toujours en pleine discute. A ce moment-là, je lui dis quelque chose comme « Anne » , je te laisse continuer avec cette dame le temps que nous avions prévu de passer ensemble ». Elle cessa à ce moment-là et en me retrouvant se mit à me crier dessus :  » Mais, je fais ce que je veux, je suis libre, je n’ ai pas à t’obéir, je ne te supporte plus, j’ en ai marre  » . Je lui répondis le plus calmement possible :  » Bien sûr que tu fais ce que tu veux, je ne voulais rien t’ imposer, simplement, il faut savoir en finir avec une discussion sans la tourner en boucle » sinon, tu me dis, « inutile que nous nous voyons, Jean, je préfère passer mon temps à débattre sur un sujet avec une étrangère ». Mais elle se maintenait dans sa position. Plus loin,elle se mit encore à hausser la voix sur moi au point qu’un homme de mon âge intervint en disant :  » Madame, calmez-vous, on ne se comporte pas ainsi en publique ». Ce fut la goutte d’ eau qui fit déborder le vase » , elle dit : « C’est ça tous les deux, aller bye » , elle tourna les talons en direction du premier tram pour rentrer chez elle. Je la suivis discrètement. Pas une fois elle se retourna. A l’ arrêt du tram , je me plaçais derrière elle sans qu’ elle ne me voit bien sûr , toucha avec mon index sa joue …On a alors un peu parlé puis nous sommes allés visiter un grand Musée de la ville comme nous l’ avions prévu. A midi , nous avons déjeuné ensemble puis passé un moment d’ intimité . Nous nous sommes séparés en ville en fin d’ après-midi, dans la tendresse . Ce qui me perturbe, c’ est 1°) que sa réaction à partir de cet évènement me semble surréaliste, speace, mais je peux être dans la subjectivité et l’ erreur d’ appréciation . 2°) J’ ai préféré  » courir derrière elle », rattraper la situation, ne pas perdre, gâcher les quelques heures précieuses que nous avions prévu de passer ensemble mais… au détriment de ma position , autrement dit, vouloir sauver le coup pourrait faire baisser l’ appréciation, l’ estime, son amour qu’ elle a pour moi, l’ impacter . Elle m’ avait dit que j’ étais très excité alors que ma réaction me semblait normale , légitime devant une discussion qui s’ éternisait . Peut-être aurais-je dû lui dire quand ça devenait long :  » Je te laisse continuer , je veux juste te dire que je vais dans le square d’à côté faire une sieste en t’ attendant :-)  »
    Ce qui m’ ennuie beaucoup aussi c’est qu’ à un moment, dans sa colère , elle m’ ait lancé : « ACCRO ! ».
    Quel (s) conseil (s) pourriez-vous me donner pour inverser la vapeur ? Je pense que c’ est à rapprocher des vases communiquants et je me déprécie à ses yeux par mon comportement inadéquat. Si je n’ étais pas allé la rechercher, ça aurait certes bêtement fichu en l’ air notre journée mais peut-être qu’ une fois calmée elle aurait pu reconnaître que le clash ne m’ était pas imputable. Nous allons nous revoir le w.e. prochain , ( convenu que je l’ invite à un resto pour son anniv) Il m’ en coûterait ( pas le resto :-) ) mais j’ ai bien envie de lui dire par mail qu’ il serait peut-être judicieux pour nous de faire un breack . De son côté , ça lui éviterait que je la mette en surchauffe puisque tout serait de ma faute, et pour ce qui me concerne , ne plus se voir quelque temps pourrait être un remède à mon addiction pour elle. Merci de vos bons conseils.

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Jean,

      Vous auriez du l’interrompre, oui, mais pas pour lui dire ce qu’elle avait à faire, mais plutôt la prévenir de ce que vous auriez dû faire : partir, rentrer chez vous et la laisser cogiter. Je pense qu’elle a compris votre attachement et cela ne lui plaît pas. Soyez plus distant, et laisser le sentiment de manque renaître chez elle. Ensuite, c’est elle qui reviendra.

      A bientôt ;)

  10. SONIA a dit :

    vos blogs vos conseils je les lis et relis ;ils ouvrent des portes cadenassees; en moi ;je ne savais pas ce que je voulais;en fait;mais je suis d une autre generation ;une autre epoque;mais en ecoutant sa voie interieure,on sait que le chemin pris et bon ou nocif;;j ai du mal avec le lacher prise ;il faut regler tous les embouteillages sous le crane; merci pour ce blog que j appellerais rayon de lumiere

    1. Arielle Camille a dit :

      merci :)

    2. Jean a dit :

      Bonjour Arielle,
      Tout d’ abord sorry pour le petit cafouillage du début de mon message :-)
      Je vous remercie de votre réponse. Le dimanche d’il y a 10 jours, c’ est elle qui est venue me voir dans ma commune et pour n’ être simplement ensemble que 3 h en passant presque autant de temps en transport en bus a/r. Cela semble tout de même signifier que si elle n’ est pas addicte à moi, elle semble tout de même suffisamment amoureuse . Compte tenu d’ un fort sentiment de culpabilité qu’ elle traîne depuis son adolescence qui fait qu’elle voudrait se racheter en sauvant le monde, comme pour expier une faute , réelle ou supposée, j’ espère qu’elle n’ agit pas avec moi par devoir, cela m’ étonnerait bien quand même . Il y a quelques années , je lui avais parlé d’ une ancienne connaissance, ce qui avait fait qu’ elle me boude durant près d’une demie heure ! Aujourd’hui , quand je lui dis par tél que je me suis bien occupé durant la semaine, elle s’en réjouit et me dit :  » c’est super que tu fasses des choses en dehors de moi! tu pourras ainsi me raconter des nouveautés  » . Elle était dans la passion avec moi les premières années, elle m’ aime différemment aujourd’hui . Je la trouve juste un peu trop dans l’ amour inconditionnel et moi dans l’ attachement . Pour un rééquilibrage , il faudrait effectivement que je prenne de la distance avec cette femme , mais, cette distance nous est déjà imposée dans le temps par le fait que nous nous voyons qu’ une petite journée ou 2 le week-end et quelquefois après quinze jours, je ne vois donc pas ce qui lui a fait dire que je suis accro , je me sens juste amoureux et après une semaine , la voir passer sa vie à parler à une étrangère plutôt qu’ être ensemble à regarder des choses sympa avait fini par me stresser. Aujourd’hui , elle subi une intervention chirurgicale en ambulatoire, je prendrai de ses nouvelles en fin d’ après-midi. Elle est donc ok pour que je l’invite au resto ce samedi ou dimanche …si sa suite opératoire le permet. La question essentielle est de savoir de quelle manière appliquer ce « Soyez plus distant » pour que renaisse chez elle le sentiment de manque. De temps en temps je lui dis bien  » Chérie, si tu as besoin de te retrouver, on ne se voit pas ce week-end » mais , même si elle est fatigué, préfère qu’ on se voit. Pour les 3h de l’ autre jour, quand je lui ai dit que pour si peu elle aurait pu rester chez elle se reposer  » Elle m’ a répondu :  » J’ aurais été triste de ne pas venir ».

  11. Aide Psy a dit :

    Article parfait. Le lâché prise est vraiment nécessaire (voir obligatoire) pour son bien être.

  12. Choubidou a dit :

    Bonsoir, je tombe sur votre site, je suis suivi par un psy depuis plusieurs mois, j’ai arrêté les antidépresseurs depuis 2 mois mais depuis je rame je survi plus que je ne vie. Je ne sais pas ou j’en suis dès que je vais mal je me demande si j’aime mon mari. Au fond de moi je l’aime mais pourquoi je suis mal et pourquoi je me demande toute la journée est ce que je l’aime. Si je l’aimais vraiment je serais bien…etc comme ça toute la journée. Je veux finir ma vie ac mon mari Dieu nous a uni. Mais pourquoi suis je mal et pourquoi je doute? Si je découvre que finalement je l’aime pas je fais quoi, je ne veux pas ne plus l’aimer il est toute ma vie. Que dois je faire pour être bien et vivre ma vie avec mes enfants et mon mari.

    1. Arielle Camille a dit :

      Arrêtez de vous prendre la tête ! si votre raison vous dit de rester mais que votre coeur ne l’aime plus, écoutez votre coeur. Cela arrive aux meilleurs, vous savez…

      Allez courage !

  13. éléonore a dit :

    Bonjour,
    j’essaie de lâcher prise avec mon ex mais cela est très difficile. En l’espace de deux mois, nous nous sommes quittés 3 fois mais revenons toujours l’un vers l’autre. Hier il m’a quitté, je ne peux être persuadée que c’st pour de bon car même au téléphone il me disait qu’il m’aimait à la folie, que j’avais tout gâché à cause de mon manque de confiance en lui mais qu’il ne supporterait pas que je l’oublie et que je passe à autre chose. Dois je esperer ou lâcher prise? si je lâche prise j’ai peur de le perdre à jamais.
    Merci pour votre réponse.

    1. Arielle Camille a dit :

      Dans quelques jours sera publié mon premier ebook sur le thème du lâcher prise en amour. Je pense qu’il vous sera fort utile…

      A bientôt ;)

    2. Ludi a dit :

      Bonjour, tres bel article! Je suis une personne qui a toujours voulu tout controler et je commence depuis quelques temps a apprendre a lacher prise.. Tout d’abord au sujet de l’univer je suis d’accord, l’annee derniere un homme m’a quitte, pendant 6mois jai tout fait pr le recuperer sans resultats et un jour jai lache prise, je me as dit que apres tout si il ne revient pas cest le destin et puis qqchose d’autre arrivera et 3mois apres il etait de retour…! Ensuite par contre nous avons recommence une relation, des le debut jai senti que je n’avais pas trop pardonne, jai eu une mauvaise intuition, une impression de faire mauvaise route… Ca a dure 9mois, au plus le temps avancait au plus j’avais des doutes, je me demandais si j’aimais encore mon conjoint, j’avais une peur bleu de le perdre.. Je me suis sentie tres mal pendant 6mois, et puis il y a 1mois au bord de la depression jai decide de le quitter, de lacher prise et de suivre mon intuition… On verra ce que l’avenir prepare, je fais le deuil de la relation cest un peu dur apres 4ans, jai voulu m’ecouter et j’espere ne pas le regretter… Meme ai cest tres flippant de se retrouver seul et de faire confiance a l’avenir et a l’inconnu..

  14. Alice a dit :

    Bonjour Arielle (quel beau prénom!)

    Merci pour votre article qui me redonne courage.
    Je m’appelle Alice, j’ai 27 ans.
    J’ai une petite question: voilà 6 mois que j’ai des attaques de panique, et chaque fois que mon coeur se met à battre la chamade, je crains de faire une crise cardiaque. Ce sont des pensées furtives mais elles reviennent presque chaque jour, depuis 6 mois. J’ai lu des articles sur les attaques de panique, et lu qu’il en faut bien + pour faire une crise cardiaque, que les symptômes de la crise d’angoisse sont impressionnants mais passagers. J’ai aussi lu que la peur est un bluff pour nous éviter de ressentir des douleurs plus anciennes…
    Sur vos conseils, cela fait quelques jours que je m’entraîne chaque matin à visualiser des images de paix, de bonheur et de santé, et puis je remets les rênes à Dieu et à la destinée…
    Pensez-vous que cela soit suffisant pour inverser la vapeur? Ou vaut-il mieux que je consulte pour mon coeur?
    Je fais de la méditation régulièrement. J’ai également découvert la méthode Tipi, que j’ai appliquée chez moi deux fois déjà et qui semble avoir calmé certaines mémoires cellulaires… Depuis 1 semaine, je me sens déjà mieux…
    Merci de vos conseils et très belle continuation pour ce blog altruiste et créatif :)

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Alice,

      je vous conseille de suivre une thérapie (même courte) car peut-être que quelque chose de votre passé, inconscient, a besoin d’être mis à nu, « déterré », pour pouvoir avancer et vous débarrasser de ces crises. Vous pouvez aussi consulter un médecin pour votre coeur pour voir si ce n’est pas médical et écarter cette piste. Sinon connaissez-vous l’EFT ? Je l’utilise à peu près pour tout : problèmes médicaux ou psychologiques, ça fonctionne extrêmement bien.

      Tenez moi au courant ;)

  15. Brigitte a dit :

    Votre article m’a ouvert les yeux et l’esprit, je vous remercie infiniment!

  16. Laura a dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvir le blog, et je suis tombée sur cet article par hasard, il illustre bien le fait que l’acharnement (abusif j’entends) ne mène en fait à rien de concret ou de bénéfique. Il m’a beaucoup aidé et ouvert les yeux sur plusieurs aspects de ma vie, reste le travail sur soi…

    Merci en tout cas,

    Laura

  17. nadia a dit :

    Je suis d’accord sur le lâcher prise lorsqu’il s’agit de tomber sur un homme bien qui nous correspond, il arrive quand on l’attend le moins. Pour le reste il faut se battre un minimum pour atteindre ses objectifs. La passivité rime au je m’enfoutisme.

    1. Arielle Camille a dit :

      Encore une fois, je constate que le lâcher-prise est mal interprété ici, ce qui m’amène à penser qu’il faut absolument que j’approfondisse ce sujet en écrivant d’autres articles…
      Le lâcher-prise n’est en aucun cas la passivité. Se battre pour atteindre ses objectifs, au sens où vous entendez le mot « se battre », c’est à dire agir et persévérer, est ce qu’il faut faire sans aucun doute. Mais cela n’empêche pas le lâcher-prise qui est d’arrêter de vouloir que les choses se passent comme on le décide, c’est faire confiance à la vie, faire notre possible tout en sachant vivre le présent avec enthousiasme.

  18. oursin a dit :

    dangereux ce que vous dites dans cet articles. vous dites ni plus ni moins aux gens de ne pas se battre pour ce qu’il veulent, que Dieu fera ce qu’il veut avec leurs vies. NON! Dieu, s’il a un rôle sur nos propres vies, c’est justement de nous enseigner que nous avons à lutter pour ce que nous aimons. Rares sont les gens pour qui tout tombe du ciel. Les gens qui ont accompli de grandes choses ont parfois dû lutter de très longues années avant d’obtenir ce qu’ils voulaient. Charles Aznavour en est un exemple saisissant.
    Mais je vois pourquoi vous raisonnez ainsi. Votre désir doit être tellement visible qu’il modifie votre comportement. Vous avez dans cet article parlé d’un chagrin d’amour. Je pense donc que si dans votre cas les problèmes amoureux se sont résorbés lorsque vous avez lâché prise c’est tout simplement parce que vous avez cessé de démontrer à l’autre ce désir qui peut faire peur à certaines personnes, qui peut leur donner envie de fuir. On a l’habitude de dire que les hommes quittent facilement une femme trop démonstrative. Tandis que dans la sphère professionnelle votre indifférence été perçue par vos employeurs comme de la confiance, et c’est ce qui a plu. C’est votre comportement, ce que vous montrez à autrui, qui vous apporte chance dans le travail et déceptions en amour. Dieu n’est pour rien là-dedans, il ne souhaite pas que vous échouiez dans ce que vous aimez, et que vous réussissiez dans ce qui vous indiffère.

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour,

      Je ne peux pas dire aux personnes qui me lisent de ne pas se battre et de rester passives, car moi-même je me « bats », je suis très active et je me démène au quotidien, et ce, depuis de très nombreuses années, tant pour réaliser mes projets, que pour aider les autres. Comme Charles Aznavour, si un jour j’atteins mes rêves, ce sera au prix d’une persévérance de plus de 20 ans, de travail, d’échecs et de souffrances, et ce sans l’aide de personne. J’utilise chaque minute de ma vie et toute mon énergie. Donc il s’agit d’une mauvaise interprétation de mes écrits de votre part. Je reste cependant convaincue que le lâcher-prise (que vous interprétez à tord comme ne rien faire alors qu’il s’agit d’acceptation des choses et d’enthousiasme du présent) est indispensable pour laisser l’espace suffisant à la concrétisation.
      En ce qui concerne le comportement, c’est en effet certains comportements qui engendrent certaines réactions. Et je ne pense pas que j’ai pu dire un jour que Dieu voulait qu’on échoue dans ce qu’on aime ! Mais je dis simplement que si nous voulons son aide, il faut arrêter de tout vouloir contrôler. Il faut juste arrêter de s’acharner. Agir tout en lâchant prise, c’est ce que je fais, c’est ma philosophie.

      Si vous n’en êtes pas encore là, c’est tout à fait normal que vous interprétiez mes textes de cette manière mais ce n’est pas une critique…L’évolution se fait au rythme de chacun…et je suis sûre qu’un jour vous saisirez mes propos.

      Bonne continuation,

    2. oursin a dit :

      bonjour,
      je me suis relue et je pense que mes propos ont pu êtres vexants. Ce n’était pas du tout mon but. J’ai simplement lu quelque chose qui m’a heurtée et j’ai pris spontanément la position de répondre. Mais c’est votre espace de travail et vous semblez prendre beaucoup à coeur de résoudre les problèmes des gens. C’est tout à votre honneur. Je ne critiquais pas le fait de lâcher prise. Mais selon moi, il faut réserver cette attitude à des combats perdus d’avance, et pour juger de ses propres chances de réussite, certaines personnes ont des alliés de taille: l’intuition et une persévérance inébranlable. Ces alliés paient un jour, je peux vous l’assurer. Donc cette phrase: « Il n’y a qu’une seule chose à faire : Arrêter tout combat ! » –> oui, mais pour les combats que la raison juge perdus d’avance. Pour les autres combats, chaque petit échec, chaque petite humiliation, fait grandir l’individu qui sait les digérer et y réfléchir afin de rebondir. Un jour, si le destin le veut (mais lorsqu’on se bat pour quelque chose qui nous déchire le ventre tant on le veut c’est en général que le destin le veut) on décroche notre graal. Tout n’est qu’une question de temps et d’évolution personnelle. Patience… Persévérance… et Remise en question… Voilà comment moi j’ai fonctionné. Mais d’autres fonctionnent peut-être autrement et ça marche également. Je pense qu’il n’y a pas une recette. Bonne continuation à vous aussi Arielle.

    3. Arielle Camille a dit :

      Oui mais en continuant la lecture, j’ai aussi écrit :

      « Mais lâcher prise ne veut pas dire arrêter de faire ce que l’on fait. Ni arrêter d’aller vers ses objectifs. »
      et aussi
      « On peut suivre ses rêves, avoir un but, un objectif, une vision de la vie, on peut agir en ce sens, et lâcher prise tout à la fois. »

      ;)

  19. Luna a dit :

    C’est tout à fait moi en amour je dirais. J’ai du mal a lâcher prise, et a oublié mes échecs ce qui me frêne, résultat : peur de l’abandon. Mais après tout, je me suis dit en lisant cet article, que on est abandonnée que si on se sent abandonné, alors je vais essayé de croire en l’avenir un peu plus. C’était très intéressant et exactement ce que ressens.
    Pour une fois que je tombe sur un article utile !

    Merci beaucoup

    Luna

    1. Magali a dit :

      Bonsoir Camille,

      Il m’a suffi de taper « comment lâcher prise » pour que je découvre ton blog..Quelle richesse d’esprit, quelle force tu as…
      Aujourd’hui c’est mon surpoids que je n’accepte pas et qui me pourrit la vie, qui m’a amené vers toi..J’ai conscience que je dois » lâcher prise » mais je trouve cela effectivement plus facile à dire qu’à faire..Les beaux jours arrivent et cela me prend la tête…
      Pourtant, je travaille depuis des années sur moi et je sais que je dois continuer, c’est pour cela que je suis là avec toi..mais il m’arrive de baisser les bras !
      En te lisant, je sais que tu as raison pour avoir expérimenter dans d’autres domaines ces attitudes mais pour ce « problème » là, ça ne marche pas et c’est pas faute de me confier à mes guides et de leur demander de l’aide !
      Je leur explique que la solitude me pèse, que je ne suis pas faite pour vivre seule et que depuis 8 ans je pense qu’il est temps pour moi que la roue tourne..Bien sûr, je me suis inscrite sur un site amical où j’y ai fait des rencontres amicales et sentimentales qui m’ont permis d’apprendre sur moi-même et d’aller ainsi vers mon vrai « moi » . J’ai même souhaité changer de vie, enfin d’être enfin dans MA VIE, il y a plus d’un an..;et aujourd’hui à 48 ans et depuis un mois je suis en formation, avec souvent des doutes qui m’assaillent..Je ne sais pas où je vais mais j’y vais ! et pourtant je vis seule dans l’insécurité financière et même la difficulté..mais j’ai tellement ressenti qu’il fallait que je lâche prise avec justement cette sécurité dont j’ai tant besoin que j’ai franchi le pas professionnellement…mais pour le poids, je ne sais pas faire…
      Dans l’attente de comprendre ce qui se passe je te dis un grand BRAVO pour ta générosité à partager tes expériences de vie et cela qui me touche !
      Bien à toi..

    2. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Magali,

      Merci pour ton commentaire élogieux. En ce qui concerne ton problème de poids, je vais te donner un conseil. Les régimes ne t’aideront pas car ton problème n’est visiblement pas lié à la nourriture. Je pense que tu as un travail d’estime et de confiance en toi à faire et aussi, voici mon astuce : Quand tu accepteras complètement ton surpoids, que tu décideras de t’aimer ainsi et te mettre en valeur avec tes kilos, qu’on te verra heureuse malgré tes kilos, tu commenceras à maigrir. A ce moment là seulement, tu pourras commencer à aider la nature en faisant un régime non restrictif.

      Je te dis à bientôt sur le blog ;)

    3. katia a dit :

      Coucou Luna et Arielle et tous les autres,

      je reviens sur ce site car le lâcher prise est LA Solution et pourant aujourd’hui je suis dans une situation ou il m’est impossible (sauf avec alcool ou anxiolitiques) de lâcher prise alors que je crois fermement à ce principe pour l’avoir expériementer..
      j’avais une relation extra conjugale avec ce que je considère aujourd’hui comme l’homme de ma vie…on se dit : on est fait l’un pour l’autres

      une passion de 4 mois qui a chamboulé ma vie…jusqu’à mercredi 26/03 ou safemme est tombée sur mes sms, l’a t il fait exprès, je ne sais pas lui qui est si prudent…donc on fait gaffe mais je n’y crois plus car je l’aime tant mais jamais ilne quittera sa femme

      alors je me dis depuis hier : katia tente d’accepter la situation, c’est que cela devait aller ainsi
      bien sur il me dit d’attendre que l’orage passe mais est aussi ferme quant à ses positions : il ne lachera pas sa famille et je respecte son choix…mais que cela est dure : je ne fais que pleureur depuis hier, il était l’homme que je voulais épouser et la vie me l’interdit

      il doit y avoir une raison Arielle n’est ce pas ? je ne peux que m’incliner mais tout ce que j’ai vécu en 4 mois de temps e ne l’ai jamais connu en 12 ans de vie commune avec mon compagnon que je n’aime plus du reste…pourtant lui m’aime encore mais moi je suis sur une autre voie d’évolution et cette relation m’ a permis de comprendre que je peux encore plaire, etre dynamique, proactive, alerte bref tout ce qu’un bon bélier peut faire

      alors je demande à l’Univers de m’aider à passer à autre chose, en tous les cas à ne plus y penser mais plus je me le dis, pire c’est….que dois je faire Arielle, je suis si abattue, si triste, c’est l’homme de ma vie et lui dit que je suis la femme de sa vie mais nos famille, nos histoires sont ainsi faites

      sa femme veut me voir et normalement je dois lavoir lundi soir car elle sait que son mari l’a déjà trompée…

      alors quoi, continuer à vivre ? je suis si lasse croyez moi

      merci de m’avoir lue
      je vous embrasse

    4. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Katia,

      Pour cela je ne pense pas que je sois la bonne personne à qui vous adresser car je ne cautionne pas du tout la tromperie pour quelque raison que ce soit. Je pense que cela dénote un manque d’estime de vous, et de sa part une lâcheté et une hypocrisie sans pareille. Si vous êtes « la femme de sa vie » comme il dit, pourquoi n’a t-il pas quitté sa femme ? Il dit qu’il ne quittera jamais sa famille : ah quelle grandeur d’âme !! Mais il préfère tromper allègrement sa femme ??? Je trouve cela abjecte. Le fait que vous pleuriez n’est pas étonnant, à quoi vous attendiez-vous ? Un homme ne quitte jamais sa femme pour sa maîtresse, c’est vieux comme le monde. Allons reprenez-vous ! Si vous n’êtes plus heureuse avec votre mari quittez le, mais ne le trompez pas. Ensuite, apprenez à vous aimer et à vous respecter et ensuite reprenez une relation avec quelqu’un de libre.

      Vous savez je ne donne pas de leçon, je vous dis ce que moi je ferais en mon âme et conscience car…je l’ai déjà fait. Il y a quelques années, j’ai eu le coup de foudre pour un homme qui était l’organisateur d’un mariage auquel j’assistais. Nous nous sommes regardés toute la soirée et avons fini par échanger nos numéros de téléphone. Puis quelques jours plus tard, nous nous sommes revus à Paris, à Montmartre …c’était romantique et nous ne pouvions détacher notre regard l’un de l’autre. J’ai passé une soirée merveilleuse et dèjà je commençais à tomber amoureuse de lui…Puis vers la fin de la soirée, j’ai remarqué qu’il avait souvent les mains l’une sur l’autre et là j’ai compris…comment ne l’avais-je pas vu plus tôt ? J’ai soulevé sa main et j’ai vu son alliance. Je suis devenue livide. Il a tenté de me dire que nous avions des choses à vivre tous les deux…et j’ai accepté de le revoir sans conviction à quelques reprises. Mais je n’ai pas pu continuer surtout quand j’ai voulu le faire parler de sa femme et que j’ai compris qu’il ne la quitterait jamais. J’ai rompu (avant que la tromperie aille plus loin que des baisers enflammés et c’est déjà trop) car mes valeurs et ma fierté me l’interdisent. Ma seule erreur, j’aurais dû partir dès que j’ai aperçu la bague.

      Ne vous dites pas que c’est l’homme de votre vie, c’est une vue de l’ego. Des hommes il y en a pleins et qui ont des vraies valeurs !
      Et si c’est l’homme de votre vie, il a un chemin à faire avant que vous vous retrouviez.

      Alors, concentrez-vous sur vous et votre bonheur et soyez fière de vous regarder dans un miroir.

      Je vous embrasse également.
      Arielle

  20. John a dit :

    Bonjour Camille,
    J’ ai retrouvé il y a 7 ans un amour de jeunesse. Les 2 premières années , nous avons vécu une grande passion . Depuis , elle m’ aime différemment mais sa vie s’ est beaucoup compliquée. Il s’ est produit un clash il y a 4 mois parce que j’ étais trop dans l’ attachement. Nous avions alors convenu d’ un breack de 3 mois. . Quand nous nous sommes retrouvés je lui ai dit  » maintenant , je tiendrai compte de tes disponililités sans être dans la demande exagérée comme je l’ ai été. A ce moment-là , elle m’ a sourit amoureusement et il y avait des petites lumières dans ses yeux . A chaque fois que je lui faisais part de mes nouvelles résolutions pour lui laisser plus d’ espace… prendre uniquement ce qu’ elle pouvait me donner…elle se rapprochait de moi. Nous n’ avons pu nous revoir depuis plus de 15 jours déjà car elle a eu la grippe puis a dû s’ occuper d’ une autre personne qui était tombée malade la semaine suivante . Ce week-end, je devrais la retrouver, soit samedi,soit dimanche ou les 2 jours. Cependant si elle me dit :  » samedi je vais garder mon petit fils et dimanche , j’ aurais quelque chose à faire , cela signifiera peut-être qu’ elle n’ a plus de sentiment amoureux pour moi et que mon lâcher prise ne pourra rebooster notre relation.

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour John,

      Occupez-vous de vous ! montrez-lui que vous êtes occupé aussi et pas toujours à l’attendre…

      Bon week-end

      Arielle

  21. Christine a dit :

    Bonjour,

    J’attends avec impatience votre article sur le lâcher prise en amour. Car j’ai vécu et je vis encore toujours une rupture douloureuse. Mon mari m’a quitté pour une autre femme plus jeune que moi au bout de 14 ans d’union, ce n’était pas la première fois qu’il me trompait j’ai pardonné mais cette fois ci il a pris la décision de me quitter au bout de 8 mois d’infidélité que j’ai accepté croyant pouvoir le garder auprès de moi. J’ai pris conscience de mon problème de dépendance affective vis à vis de lui, je sais que cette relation était toxique, pour autant à 50 ans j’espérais finir ma vie avec lui et ne pas me retrouver seule, j’ai beaucoup de difficultés à lâcher prise. Cordialement

  22. Christin a dit :

    Greetings! Very useful advice in this particular post! It’s the little changes which will make the largest changes. Thanks a lot for sharing!

  23. sensha a dit :

    bonjour,

    merci pour l’article, ça change beaucoup ma façon de voir les choses. Moi, j’ai eu un souci avec ma meilleure amie, disons qu’on a commencé à clasher à cause d’un garçon, et des années après, elle me manquait et je l’aimais tellement que j’ai voulu arranger les choses en lui demandant pardon, en faisant ce que je pensais possible pour la faire revenir dans ma vie, j’ai essayé de tout mon coeur, j’ai tellement voulu de tout mon coeur qu’elle revienne, mais elle m’a carrément rejeté et ignoré. Je précise seulement qu’elle est sortie avec le garçon que j’aimais à l’époque et ça n’a pas vraiment arrangé notre amitié, mais j’ai voulu réparer mes tords mais en vain, car elle me reprochait à l’époque et peut être même jusqu’à maintenant de ne pas avoir été heureuse de son bonheur à l’époque. Comme je disais, j’ai tellement voulu sauver notre amitié par moi même mais ça n’a pas marché, au contraire, je ressentais en conséquence à chaque fois qu’elle ne voulait plus du tout de moi, donc j’avais mal au coeur, puis un beau jour je me suis dis « je lâche prise », mais au fond je suis encore accro, je suis jalouse parce qu’elle est amie avec quelqu’un d’autre à présent et qu’elle le montre très bien que je peux tout faire mais elle n’est plus du tout intéressée, donc merci pour ton article, je comprends mieux le « lâche prise » à présent.

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour,

      Vous savez, je pense que cette « amie » n’en est pas vraiment une. Vous devriez reprendre confiance et estime de vous, en comprenant notamment votre valeur, et que cette personne ne vous mérite pas. Elle vous a piqué le garçon que vous vouliez et en plus elle vous reproche de ne pas avoir été contente de son bonheur avec lui !!???? On marche sur la tête ! Essayez de voir que cette personne prend un malin plaisir à vous mettre plus bas que terre car peut-être était-elle jalouse de vous ? Quelle aubaine pour elle, alors, que vous reveniez vers elle, elle peut tout à son aise vous rejeter. Elle a parfaitement compris que vous n’étiez pas consciente de votre valeur et elle vous manipule. A mon sens, vous devriez ouvrir les yeux et ne pas être triste d’avoir perdu une personne telle qu’elle.
      Non seulement il faut lâcher-prise, mais je dirais, totalement passer à autre chose. Vous aurez d’autres amies, des vraies cette fois.

      Bonne continuation

      Arielle

    2. sensha a dit :

      merci Arielle

  24. Aurélie a dit :

    Bonjour Arielle;

    Tout d’abord je tiens à vous féliciter pour le travail si merveilleux que vous faites et je vous remercie pour votre belle initiative à décider de partager vos connaissances et votre savoir faire.
    Je vous laisse ici une petite question en espérant que vous pourrez m’aider. Toujours en parlant du laché prise en amour.. J’ai connu il y a 2 ans un homme merveilleux et je ne peux pas éviter de sentir au fond de moi que c’est l’homme de ma vie. Toutes les conditions sont là pour qu’on puisse etre heureux tous les deux. Malheureusement Monsieur dernierement me repousse et comme vous disez dans l’article, plus j’ai envie d’être avec lui plus il s’éloigne de moi. Lacher prise dans cette situation signifierai arrêter d’aller vers lui? et si ceci impliquait une rupture complète? parce que vous le comprendrez, c’est une crainte que je garde au fond de moi. J’attendrai votre conseil! Merci encore et très bonne journée. Bisous

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Aurélie,

      Je finalise des conseils sur le lâcher-prise en amour. Je voulais les sortir en janvier mais les aléas de la vie ont fait que j’ai dû reporter leur parution. j’espère les avoir finis avant fin février. Si vous êtes inscrite sur mon blog, vous recevrez l’info dès qu’ils seront en ligne.

      A bientôt ;)
      Arielle Camille

  25. Marie a dit :

    Bonjour Arielle,
    Et merci pour ce blog très bien fait et complet.

    J’aurais aimé partager une expérience suite à l’intervention d’Adia et votre réponse du 29 décembre : « … si ce n’est pas la bonne personne pour vous ».

    J’étais jeune et un bouquin traitant de cette loi d’attraction a bouleversé ma vie.
    J’ai mis immédiatement tout ça en pratique, en partie par jeu, et ai obtenu des résultats professionnels inespérés auparavant.

    Puis coup de foudre pour un garçon qui semblait ne même pas voir que j’existais. Ayant tenté les approches classiques… sans succès, j’ai « lâché prise ». Me disant que si c’est la bonne personne pour le reste de ma vie ça se ferait tout seul, et si ça ne marchait pas, pas grave : c’est que je me trompais de personne.

    Peu après il m’a déclaré sa flamme et l’on a vécu qq mois de rêve. Puis la cata. Atteint d’une pathologie grave (psychiatre dixit), il m’a fait vivre ensuite un enfer. J’ai fait une dépression et ai mis des années à remonter la pente car… je ne comprenais pas ! J’avais perdu toute confiance dans la vie, me sentant trahie vu les circonstances (notamment ce fameux lâcher-prise).

    Je crois utile de préciser que ces lois fonctionnent parfaitement si l’on sait les utiliser, mais sans discernement… la Vie ne fait pas le tri pour nous !

    J’ai désiré, et obtenu, un amour qui s’est avéré toxique, parce qu’au fond de moi et totalement à mon insu, la norme enregistrée depuis la petite enfance c’était ça ! Je ne l’ai compris qu’après un travail en profondeur.

    Amicalement
    Marie

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Marie,

      Oui c’est exactement ça. Parfois il ne faut pas forcer à vouloir quelqu’un à tout prix, car en effet il faut faire attention à nos demandes à l’univers !
      Car l’univers pourra y répondre ! Cela m’est arrivé également : Je voulais à tout prix un homme et la vie m’a exaucée, mais à quel prix ? Celui de l’extrême souffrance…pourtant aujourd’hui je sais parfaitement pourquoi j’ai vécu cela et chaque jour cela prend un peu plus de sens, tout son sens. Je devais le vivre pour accélérer ma croissance et mon évolution personnelle et je ne serais même peut-être pas ici à écrire ce blog si je n’avais pas vécu cela…

      Donc, oui le lâcher prise est surtout une forme de confiance en l’univers mais il faudrait plutôt lui demander « ce qui est le mieux pour nous ».

      A bientôt

  26. katia a dit :

    Bonjour,

    J’ai découvert ce site au bon moment…en pleine remise en question et oui dur dur d’accepter que l’homme que vous aimez et réciproquemment (enfin je crois!) ne sera jamais libren il doit y avoir une raison à tout ca, je sens que je vais vers ma réalisation et au fond c’est ce qui importe, merci de tes article Arielle, ils m’aident à positiver chaque jour un peu plus et surtout à confier à l’Universn je suis croyante et tes conseils m’ont aider puisque en lâchant prise mon interim s’est prolongé….j’ai compris une grande loi, à force de souffrance, que je ne dois rien attendre de la vie, elle me donne ce dont j’ai besoin, pas toujours facile à accepter mais tellement basique et simple et vrai…

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Katia,

      La vie te donne ce dont tu as besoin et aussi ce que tu désires, à condition que tu n’y attaches pas d’importance.

      A méditer ;)

    2. katia a dit :

      Bonjour Arielle,

      tu as raison, la vie donne ce dont tu as besoin…j’ai aimé cette phrase : Le lâcher prise c’est prendre Dieu (l(Univers, le Divin, peut importe le nom) comme associé.

      Dans ma situation d’intérimaire, l’excercie est d’autant plus difficile car je sais que je suis présente jusqu’au 07/03/2014 mais je ne sais pas si cela va être prolongé.

      Il faut donc chaque jour, avant d’arriver que je me répète : « n ‘attends rien, vis simplement en donnant le meilleur de toi même. » Mes autres recherches demeurent infructueuses donc c’est qu’il doit y avoir une rasion à tout ca.

      Je ne sais pas vers où la vie me porte mais je sens que c’est là précisémmment là où je dois aller.

      Et demeurer positiven imperméable aux ragots…pas évidnet mais n’est ce pas là une épreuve pour grandir ?

  27. Pascal a dit :

    Bsr

    J ´ ai lu avec attention votre article mais on n’a pas le résultat de votre amour avec cet homme?
    Je suis éperdument amoureux d ´ une femme, trop sans doute .
    Le  » lâcher prise » dans cette situation veut il dire renoncer a cette femme?

    Merci de votre réponse

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonsoir,

      Le lâcher-prise ne veut jamais dire renoncer. Le lâcher prise c’est faire confiance et savoir que tout va s’arranger. Dans votre situation, j’en sais trop peu pour pouvoir vous dire si le lâcher-prise suffira. Je vais sortir bientôt un coaching amoureux avec un ebook sur le lâcher prise en amour, mais il est pour l’instant uniquement à l’attention des femmes. Pour les hommes, je vais le préparer juste après. En amour, le lâcher-prise ne suffit pas, disons qu’il y a un ensemble d’attitudes à avoir envers son/sa partenaire, qui sont différentes pour les hommes ou pour les femmes.

      Si vous êtes éperdument amoureux et qu’elle non, il y a peut-être quelques attitudes qui ne vont pas chez vous…Le lâcher-prise est un peu la cerise sur le gâteau.
      ps : Je ne suis plus depuis longtemps avec l’homme cité dans l’article, mais ce sont justement mes erreurs qui m’ont permis de nouer par la suite des relations extrêmement satisfaisantes.

      Gardez espoir.

      Arielle

    2. katia a dit :

      Bsoir Pascal,

      je réponds tardivement à votre message : ben mon amour avec cet homme se soldera pas une union d’amants.

      Nous nous aimons profondément, mais il a des enfnats qu’il ne veut pas faire souffir.

      Arielle, j’attends ton article sur le lâcher prise en amour car c’est très difficile d’accepter que nous sommes fait l’un pour l’autre mais que jamais nous ne serons unis.

      Aujourd’hui, j’ai décidé de confier ma peine à l’ Univers et mon horoscope abonde en ce sens : lâcher les rennes.

      Je prie juste pour accepter une situation qui ne pourra changer , une sagesse de l’accepter.

      Pourquoi l’Univers, Dieu a t il fait que l’on se rencontre, on dirait que nous sommes de sanges gardiens l’un pour l’autre, mais voilà cela s’arrête là.

      C’est très difficile, je suis triste .

      Katia

    3. Arielle Camille a dit :

      Bonjour katia,

      Pascal ne vous demandez pas cela à vous, mais à moi en regard de ce qui était écrit dans l’article. J’en profite juste pour rappeler à tous que ce sont des commentaires en réponse à mes articles et qu’il ne s’agit pas d’un forum, car je ne pourrais pas gérer actuellement un forum…

      Katia, vous demandez pourquoi l’univers a t-il fait que vous vous rencontriez alors qu’il n’y a pas de suite ? On dirait des questions que je me suis moi-m^me posées à l’époque de mon grand amour. Je le voyais et c’était une évidence, une sorte d’âme soeur…Que je croyais ! Car en réalité, étant trop romantique je me faisais des films…je le sais aujourd’hui. J’avais cette impression car j’en étais amoureuse, mais il m’a fallu longtemps pour comprendre que lui n’avait pas la même impression que moi, ne ressentait pas la même chose.

      Pourtant, L’univers a mis cet homme sur mon chemin pour une bonne raison. Pour que je grandisse, que j’évolue, que je comprenne mes erreurs, pour que j’en tire des leçons. Même si ce fut très douloureux, je ne peux que dire merci car j’en suis ressortie beaucoup plus confiante en moi.

      Alors, katia, ne soyez pas triste, essayer de comprendre tout ce que cette relation vous a apporté en terme de compréhension de vous et toutes les erreurs que vous ne referez pas.

      A bientôt ;)

  28. Claire a dit :

    Merci beaucoup pour cet article qui fait écho en moi puisque les livres de Vadim Zeland « Transurfing » expliquent clairement que plus on attache de l’importance à quelque chose, plus ce quelque chose fuit…c’est même basé sur une loi physique : plus on veut quelque chose avec force, plus on crée un potentiel en excès, avec effet immédiat la création d’un potentiel qui vient s’opposer directement à la direction souhaitée.
    Pour vivre heureux il faut apprendre à lâcher prise, d’accord, cela je le savais déjà, mais Vadim explique les choses encore mieux que cela : agir avec détachement, sans créer de potentiel en excès, tout en faisant le mieux qu’on peut. Ne mépriser jamais personne, car vous vous retrouveriez bien vite à la place de la personne que vous méprisez du fait des forces d’équilibrage.
    La majorité des problèmes sont apportés par les actions des forces d’équilibrage, qui œuvrent à l’élimination des potentiels en excès que nous ou les gens autour de nous avons créés.
    Ce fut un réel plaisir de découvrir ton blog et à bientôt pour des nouveaux partages.
    Bien à toi,
    Claire

  29. Caroline a dit :

    Merci beaucoup pour cette article, j’utilise la loi d’attraction et j’ai remarqué que ca marchait pour des choses que je me fichais, et pas pour les choses les plus importantes que je voulais.. je comprends maintenant pourquoi et je vais changer les choses en travaillant sur moi :)

    A quand un prochain article ? J’attends avec impatience :D ( je devrais m’en ficher pour qu’il arrive plus vite aha )

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Caroline,

      Votre patience va être récompensée très bientôt. Je prépare des choses en coulisses !

      A bientôt

  30. hanna a dit :

    Bonsoir Arielle Camille,

    Je tiens à vous remercier pour vos précieux conseils, je pense et je crois que vous aidez pas mal de gens avec vos travaux, c’est simple à lire et à comprendre.
    Comme vous nous encouragez et nous rencontrer avec nous m^me, je tiens aussi à vous encourager dans ce que vous faites pour les autres.

    Amicalement

    Hanane

    1. Arielle Camille a dit :

      Merci Hanna,

      je prends vos encouragements avec une réelle gratitude.

      Bonne continuation

  31. Carteso a dit :

    Si tu désire obtenir quelque chose donne le.
    Le don est le secret de l’abondance

  32. chevalier a dit :

    Je pense que ce que Arielle essaie de dire c’est qu’il ne faut pas vouloir quelque chose à s’en rendre malade. Il laisser les choses que l’on veut dans un coin de sa tête et s’occuper du quotidien en faisant confiance au destin.

    1. Arielle Camille a dit :

      Exact ! ;)

  33. adia a dit :

    Bonjour

    SVP pourriez-vous m’éclairer sur un point?J’ai l’impression de lire tout et son contraire à propos d’une chose.Vous avez parlé d’un homme dont vous étiez amoureuse,pensez-vous que nous puissions attirer une personne en particulier tout en lâchant prise?
    Parfois je lis que oui,parfois je lis que l’univers prend ça comme si on ne croyait pas en l’abondance infinie en ne voulant QUE cette personne.Je suis un peu perdue,merci de votre éclairage
    Adia

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Adia,

      Le lâcher prise comme son nom l’indique, est une attitude de non-contrôle. Si vous espérez « manipuler » l’univers en lâchant-prise pour qu’il vous rende votre homme, cela ne fonctionnera pas car il ne s’agit pas d’un vrai lâcher prise. Si en effet, vous arrêtez de vous concentrer sur cette personne, en vous disant que vous verrez bien ce que l’univers a prévu pour vous, et en lâchant vraiment, peut-être cette personne reviendra t-elle d’elle même, mais peut-être pas… si ce n’est pas la bonne personne pour vous !

      J’espère vous avoir éclairée.

      A bientôt

    2. adia a dit :

      Oui vous m’avez beaucoup aidée et je vas suivre le consel,merci -)

  34. Caroline a dit :

    Coucou,

    merci beaucoup pour tous vos articles juste géniaux, qui m’aident encore plus à avancer dans la vie, a être ce que je veux être..

    mais j’aimerai que vous m’éclairiez sur quelques choses.. Si j’ai bien compris, pour lacher prise il faut avoir la pensée positive, l’émotion positive de ce qu’on désire et y croire et tout ça, puis ensuite ne plus y penser et s’en « ficher » ? :)
    Mais j’ai aussi compris dans un autre article qu’il faut souvent y penser et lui accorder beaucoup d’attention pour faire grandir les bonnes vibrations et augmenter les chances de la réalisation de notre désir..

    Donc il faut y penser souvent ( pour augmenter les vibrations ) ou lacher prise en s’en « fichant » (?
    C’est dur aussi de se ficher d’un truc qui nous tient tellement à coeur ! :)

    Merci de m’éclairé, et je vous remercie encore, vous avez l’air d’une personne rayonnante et géniale, je vous souhaite la réussite !

    Caroline.

    1. Arielle Camille a dit :

      Merci Caroline de votre commentaire.

      On m’envoie énormément de questions à ce sujet et je prépare quelque chose.

      Si une chose vous tient à coeur vous ne pouvez pas faire comme si vous vous en fichiez. Ce n’est pas ça le lâcher-prise. Disons que c’est plutôt une attitude de confiance en l’univers qui sait ce que nous désirons, c’est ne plus y penser sans arrêt en se focalisant plutôt sur ce que l’on vit ici et maintenant.

      C’est accepter de ne pas savoir ni quand ni comment cela va se produire, mais avoir confiance.

      Pour plus d’explications, vous pouvez vous inscrire pour recevoir mon ebook gratuit à ce sujet, en attendant que je propose autre chose. Et lire les autres articles qui peuvent aussi vous éclairer.

      A bientôt

      Arielle

    2. philippe a dit :

      hello madame caroline,

      Juste une petite réflexion suite à ton message

      Bon tout d’abord faut savoir que ce sont tes pensées qui créent ta réalité

      Donc penser tous les jours à tes soucis vont les faire perdurer dans ta vie

      Et pour transformer ton mauvais en bon tu ne dois compter que sur ton meilleur ami : ton subconscient

      Car c’est par tes ressentis que tu vas parler à ton subconscient et lui va renvoyer au monde qui t’entoure un flux d’énergie que l’on nomme attraction ou autre…

      Alors pour changer ta vie, tu dois changer ton intérieur et non ton extérieur

      Car l’univers ne change pas lui, c’est toi qui doit changer si tu veux aller mieux

      Donc lâcher prise ne signifie pas laisser faire ou s’en foutre, bien au contraire

      Lâcher prise sur tes soucis c’est tout simplement s’écarter de tes pensées négatives pour désirer le meilleur pour toi et reprendre surtout de l’estime envers toi

      Un petit exercice pour toi :
      pour remplacer ton négatif en positif, mets toi à l’aise dans le silence loin de tout, penses à ton idée négative, puis fais le vide dans ton esprit, pour ensuite remplir ce vide par de nouvelles pensées positives
      Ca s’appelle méditer et ça marche crois moi, juste entre 10 et 30 mn par jour et tu verras le résultat tu seras étonnée

      Ah un dernier petit point

      Attention à tes croyances que tu as en toi « je n’ai pas de chance, la vie est difficile, pour y arriver faut travailler dur… »

      Elles te pourrissent la vie car intérieurement elles sont imprégnées en toi et ce sont elles qui gèrent ta vie
      Tu peux crier tous les jours « je veux être heureuse ! », bin si intérieurement tu es persuadée que « de toute façon je n’ai jamais eu de chance dans la vie ! » et bin c’est peine perdue

      Alors peut être également une petite étude de tes croyances, n’hésites pas à les écrire et tu verras toutes les barrières que tu te mets, et en plus involontairement !

      Voilà juste un petit discours de quelqu’un qui à ouvert les yeux sur le monde suite à petits moyens gros soucis et comme on dit « les échecs font avancer », alors on fait tous des bons

      allez biz et bon courage à toi

    3. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Philippe,

      Merci pour votre commentaire. Je veux juste vous rappeler que ce blog n’est pas un forum. Vous ne pouvez pas l’utiliser pour coacher ou enseigner quelque chose. D’ailleurs il y a certaines choses, comme la méditation qui n’est pas bien expliquée dans ce que vous dites, et d’autres choses qui sont reprises de mes articles. Si vous savez tout en développement personnel, c’est parfait. Enseignez-le de votre côté, sur votre propre blog par exemple.

      J’ai déjà répondu à Caroline.

      Si vous voulez vous adresser à moi, parce que vous avez une question ou que je peux vous apporter quelque chose, j’en serais ravie. Mais ne répondez pas à mes lecteurs qui sont venus chercher, sur mon blog, mes conseils.

      Je vous souhaite bonne continuation.

      Arielle

  35. Tahar a dit :

    Oui je suis d’accord

    1. TAMMTAN a dit :

      Entièrement d’accord. Une chanson des Beatles parle merveilleusement bien de cette notion de lacher-prise: « Let it be »

    2. Arielle Camille a dit :

      Oui j’aime bcp cette chanson ;)

  36. Voumard a dit :

    Bonsoir,

    ces derniers mois je me suis battue à force et âme pour obtenir un emploi et pour la vie sentimentale, mais rien ne s’ouvre à moi, réponse négative pour les offres d’emploi et aussi, je suis tombée sur le charme d’un homme qui pour lui me dit qu’il est avec sa copine et que c’est trop tendu, moi qui lui ait dit que j’aimerais fonder mon avenir ect…
    au final il me dit qu il est entre deux eaux, et qu’il est attiré par moi, mais ne m appelle pas, ne m’écris pas d’sms, à part quand je suis de temps en temps en promotion dans le magasin où je vais bosser, monte à mon étage me salue mais rien, pour moi c’est un coup de cœur énorme…. donc entre le job et la vie sentimentale tout se ferme à moi, pourtant je suis qqun de positive, souriante, honnête et j’ai rien…. pouvez-vous me donner des conseilles svp??????merci

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour,

      Je pense sincèrement que vous n’avez pas atteint le lâcher prise, pour l’instant. Mais ce n’est pas une critique, chacun en est où il en est. vous dites : « je me suis battue à force et âme pour obtenir un emploi et pour la vie sentimentale », je pense que vous devriez vous poser et réfléchir à ce que vous voulez vraiment.

      Voulez-vous vraiment un homme qui n’est pas libre et qui visiblement ne partage pas les mêmes sentiments que vous ?

      Pour l’emploi, je n’en sais pas assez pour vous conseiller, mais demandez-vous ce que vous voulez vraiment et mobilisez-vous pour l’obtenir.
      Tout en gardant foi et confiance (lâcher-prise).

      A bientôt !

    2. aloysia a dit :

      Je viens de tomber sur ce site presque par hazard et je me retrouve dans la même situation chercher du travail par tous les moyens sans résultat depuis 2 mois je crois que je vais moi aussi lacher prise!!

    3. Arielle Camille a dit :

      Bonjour,

      Attention le lâcher-prise n’est pas l’abandon, j’espère que vous l’avez bien compris. Faites ce que vous pouvez pour trouver du travail tout en restant confiante que vous allez en trouver rapidement.

      A bientôt

  37. Svetlana a dit :

    Je suis tout a fait d accord ! Merci à Arielle pour ce blog. C est très actuel dans notre temps :)

    1. Arielle Camille a dit :

      Merci Sveltana (joli prénom) !

  38. philippe a dit :

    hello

    et oui prendre le temps de s’arrêter et de lâcher prise avec joie et sérénité sans aucun ressenti de culpabilité de ne rien faire ou de perdre du temps !

    un grand nettoyage de notre moi pour attirer du neuf et repartir de plus belle

    on met de côté nos tracas et nos envies obsédantes, on fait le vide, on lit un bouquin, on fait du sport, on part marcher, on s’occupe de soi…… et oh blasphème ! on peut même couper son tél !!!

    et pour la vie meilleure déposez votre demande avec foi croyance et fort ressenti et puis laissons faire l’univers, l’énergie, la force, l’attraction, dieu… chacun son avis

    et………paf un jour sans avertir ca vous tombe dessus tout simplement !!!

    voilà je bosse beaucoup donc aujourd’hui je lâche prise, il pleut je suis sous la couette

    et je suis bien

    et je ne regrette pas

    biz

    1. Arielle Camille a dit :

      Alors, bon repos Philippe ! ;)

  39. Anne a dit :

    Bonjour
    en lisant votre article c’est tout à fait moi et ma situation actuelle que je retrouve!
    C’est tout à fait ce que je recherche……..une réponse évidente à ma situation actuelle.
    Cela m’a fait prendre conscience qu’il faut vraiment que je lâche prise et ne plus laisser mes pensées négatives m’envahir inutilement!

    Merci pour ce partage plein de lumière!

  40. caro a dit :

    Bonsoir;

    Voila un article léger qui fait beaucoup de bien!
    J’ai beaucoup de peurs et je suis une jeune femme, j’ai souvent peur d’être malade et imagine le pire pour moi car celle-ci m’envahissent très souvent. Ces conseils peuvent aussi s’appliquer pour les angoisses liées à l’alimentation? Je vais tenter de remplacer mes angoisses par le détachement, peut être qu’ainsi je vais enfin pouvoir goûté à la liberté…

    Merci de mettre de la lumière dans nos vies

    Bonne soirée

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Caro,

      Attention à ne pas confondre détachement avec « enfouir la tête dans le sable ». Si vous avez des problèmes d’alimentation il vaut mieux consulter.

      Le lâcher prise est une attitude très positive à ne pas confondre avec l’abandon ou la négation d’une situation…

      A bientôt !

  41. mugisha a dit :

    ça fait beaucoup de bien de lire cet article c’est qu’a un moment donné on se concentre bcp plus sur ce qu’on a pas et le moment présent nous échappe si seulement on pouvait etre positif vivre comme si demain n’existait pas

  42. Mimi a dit :

    J’adore
    Voici noir sur blanc la simplicité de la vie et du bonheur si bien résumée. On y tend tous un peu, un jour. Le vrai défi c’est, dans les moments durs, de rester dans cet état d esprit et de détachement sans toutefois être lâche et fataliste. Rester bon, confiant et se reconstruire sans essayer de trouver des coupables a punir. Bref, si seulement le monde entier pouvait lire et encore plus loin, comprendre cela! Un vrai souffle de fraîcheur, vous avez su exprimer ce sentiment de légèreté et de plénitude que l on ressent quand tout va bien et que la chance semble tjr être au rendez vous. Ce sentiment d être en paix et de vouloir le bien de tous, même celui de ceux qui souffrent et s’acharnent contre nous. C’est ça, être bien, aimer, et attirer la chance et l’amour :)
    Bonne soirée a tous :)

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour Mimi,

      Merci pour votre adorable commentaire. C’est vrai que ce n’est pas toujours facile à appliquer, mais avec un peu de pratique…

      A bientôt ;)

  43. chevalier a dit :

    Cet article m’a beaucoup aidé. J’ai appliqué ses conseils et un mois plus tard j’ai eu le poste que je voulais. La chance tourne toujours quand on s’y attend le moins. Cet article me fait beaucoup de bien quand je me sens désespéré. Il me fait penser à la loi de l’attraction.

    1. Arielle Camille a dit :

      Bonjour,

      Bravo d’avoir su appliquer ms conseils. continuez…

      A bientôt

  44. delanne a dit :

    merci a toi pour cette immense article j’en avais bien besoin parce que je suis au font du seau. Je n’arrive plus a communiquer que par la colére et autre.je part au viet nam a la fin du mois et je pense qu’après ce grand voyage je vais faire ce que j’aurais dû toujours faire : ACCEPTER. ET UN GRAND MERCI A TOI. bonne continuation pour des article comme celui là. MERCI

  45. Jean Baptiste Gresset a dit :

    Bonjour Arielle,

    c’est un très bel article, bien écrit, qui correspond tout à fait à ce que j’avais envie de lire aujourd’hui… après près de 8 ans d’attente sentimentale vaine et de faux espoirs entretenus par une personne qui m’est chère.

    Le concept du lacher prise, après tout pourquoi pas !

    Merci et bonne continuation.

    1. Arielle Camille a dit :

      Merci Jean-Baptiste,

      Oui parfois on s’accroche pendant très longtemps avant de comprendre… Mais ce qui est bien, c’est que la fois suivante, on sait tourner la page suffisamment vite, l’important étant de prendre soin de soi et de se préserver, avant tout.

      Savoir lâcher dans certaines circonstances de la vie est la meilleure chose à faire !

      A bientôt ;)

  46. xavier a dit :

    Salut,

    Et vraiment merci pour cet article qui aidera plus d’un.

    Le lâcher prise est très important pour attirer la chance comme vous avez si bien détaillé dans cet article.

    Une fois de plus, Merci pour cet excellent article.

    Amicalement,
    Xavier

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.